Si comme Brigitte Macron vous avez la phobie de l’avion, il y a peut-être une solution. The Telegraph s’est ainsi penché sur le sujet en réunissant divers témoignages et conseils de pilotes pour réduire le stress en avion dû au mal de transport ou aux turbulences. Certains d’entre eux sont… insolites. En voici quelques exemples. Dites-nous si ça marche !

Serrez les fesses

Ce conseil nous vient d’un cours contre la peur de l’avion à l’aéroport de Heathrow. Selon Andy Shaw, pilote de British Airways, il faut respirer et serrer ses fessiers. Une manière de penser à autre chose.

Écrire son nom sur un papier

Selon le pilote américain Ron Nielsen, il est conseillé de prendre avec soi un papier et un stylo pour écrire son nom plusieurs fois avec la main non dominante. En pleine turbulence, le passager n’a plus le temps d’y penser mais se focalise sur quelque chose d’inédit.

Les massages

Dans certaines situations de stress à bord d’un avion, les massages peuvent s’avérer bien utiles. Si vous êtes accompagné(e), demandez gentiment un mini-massage de la nuque et des épaules. Le massage de la main est également déstressant en réalisant des mouvements circulaires avec le pouce sur la paume.

Souffler dans une paille

Histoire d’éviter l’hyperventilation due au stress, respirez à travers une paille.

ET SI VOUS METTIEZ VOTRE GRAIN DE SEL ?