Rassurez-vous, il ne s'agit pas de vrais tutos pour apprendre aux internautes les différentes techniques d'avortement "maison" mais d'une campagne volontairement choquante pour le droit à l'IVG.

L'avortement médicalement assisté est un droit acquis par les femmes dans de nombreux pays. Pourtant, 7 irreductibles dont le Chili interdisent encore formellement aux femmes d'interrompre volontairement une grossesse non désirée, ouvrant la voie à des pratiques alternatives aux effets désastreux. C'est ce que dénonce cette campagne pour le droit à l'avortement, sous forme de courtes vidéos didactiques qui expliquent comment réussir un "avortement maison" sans se faire prendre. Des chaussures à talons défectueuses à l'accident de voiture sciemment provoqués, plusieurs astuces au goût plus que douteux sont dispensés par des jeunes femmes. 

Ces images révoltantes témoignent pourtant de la dure réalité qui concernerait 150 000 Chiliennes chaque année. Parce que l'avortement est jugé illégal dans leur pays, sous peine d'emprisonnement, celles-ci mettent en place des stratagèmes très dangereux pour perdre leur foetus. Cette campagne pro avortement vient alimenter un débat qui divise le pays dont la population est majoritairement à tendance conservatrice. Dernièrement, la présidente Michele Bachelet a tenu un discours en faveur de la dépénalisation de l'avortement.

 

ET SI VOUS METTIEZ VOTRE GRAIN DE SEL ?