Si vous avez presque 30 ans ou que vous êtes déjà dans cette tranche d’âge -ou même si vous êtes dans votre poussette-, vous avez fort probablement eu droit à ce fameux pseudo-conseil : « ayez des enfants avant l’âge de 31 et 32 ans »… comme s’il n’allait vous rester qu’un seul ovocyte dépassé cet âge ! Si vous êtes de celles qui désirent avoir un enfant ET bien après 30 ans, vous pourrez leur répondre que vous avez choisi d’avoir un bébé intelligent.

En effet, une étude menée par des chercheurs de la London School of Economics and Max Planck Institute for Demographic Research a montré que les enfants nés de mères âgées entre 35 et 39 ans avaient des capacités cognitives plus développées que chez les autres enfants nés de mères âgées entre 25 et 29 ans. Le Dr Alice Goisis, auteure de ces recherches, l’explique par le fait que les mamans plus âgées sont « aujourd’hui mieux éduquées, fument beaucoup moins pendant la grossesse et ont déjà installé leur carrière ». L’étude de la LSE a analysé les données de précédentes études menées en 1958, 1970 et 2001 sur des enfants âgées de 10-11 ans (capacité à réfléchir, à se rappeler, à lire ou à se concentrer). Pour résumer, les mamans d’aujourd’hui sont plus conscientes des risques menaçant la santé de leur bébé et préfèrent avoir leur premier enfant après s’être posées dans leur vie professionnelle.

Beyoncé, qui vient d’annoncer sa double grossesse, a 35 ans…

ET SI VOUS METTIEZ VOTRE GRAIN DE SEL ?