Ce n’est pas pour rien que l’huile de nigelle a été retrouvée dans la tombe de Toutânkhamon. Utilisée depuis l’Antiquité, cette huile végétale est très utilisée en cuisine, mais aussi dans l’industrie cosmétique. La plante, qui produit des graines noires, est la nigella sativa (الحبة السوداء ou حبة البركة). Riche en carotène, en acides gras polyinsaturés et en oligo-éléments, cette huile est magique  car :

elle soulage les peaux sèches et sensibles pour la peau et le cuir chevelu ;

elle soulage les allergies respiratoires et le rhume des foins ;

elle traite les bronchites ;

elle possède des propriétés anti-inflammatoires ;

elle est idéale contre l’eczéma atomique ;

elle soulage les brûlures ;

elle améliore la digestion ;

elle réduit le taux de sucre dans la sang.

Comment l’utiliser ?

En prise orale, l’huile de nigelle se boit pure (1 cuillère à café pour un adulte, 1/2 cuillère à café pour un enfant) au cours du repas, avec du miel ou en en assaisonnement. En tant que produit cosmétique, l’huile de nigelle s’utilise pure en application locale sur la peau après le bain (2 à 3 fois par semaine) ou sur les cheveux une vingtaine de minutes avant le shampoing.

ET SI VOUS METTIEZ VOTRE GRAIN DE SEL ?