Avoir des relations sexuelles plusieurs fois par semaines est excellent pour le coeur. Selon une étude publiée dans le Journal of Sexual Medicine, l’activité sexuelle améliore la circulation sanguine et la qualité de nos vaisseaux sanguins. En effet, après avoir analysé les résultats de cette expérience menée sur plus de 2000 personnes âgées de 20 à 59 ans, une équipe du National Defence Medical Centre de Taïwan a remarqué que le niveau d’homocystéine baissait en fonction de la fréquence des relations sexuelles.

capture-decran-2017-07-05-a-19-29-53

Produite par l’organisme, l’homocystéine devient dangereuse lorsqu’elle atteint un niveau très élevé. Dans ce cas, on lui doit alors 10% des infarctus et accidents vasculaires. L’étude du National Defence Medical Centre de Taïwan a donc démontré que les hommes qui avaient des relations sexuelles au moins deux fois par semaine avaient le taux d’homocystéine le plus bas de cet échantillon. À l’inverse, les hommes ayant eu des relations sexuelles une fois par mois et moins avaient le taux le plus élevé. Un avantage qui  touche les hommes puisque les femmes de cette étude n’ont pas connu de variation significative dans leur taux d’homocystéine.

S’il y a bien une corrélation établie entre la fréquence d’une activité sexuelle chez les hommes et leur niveau d’homocystéine, les spécialistes insistent sur l’importance de vérifier son taux de cholestérol et sa pression artérielle, de ne pas fumer et d’avoir une activité physique pour rester en bonne santé. Désolé mesdames, mais ce sera au moins une bonne excuse pour augmenter la fréquence de vos relations sexuelles si monsieur a la paresse d’un panda.

ET SI VOUS METTIEZ VOTRE GRAIN DE SEL ?