« Donne-moi de la haine, je t’en fais de l’amour » pourrait être la devise de Susan Carland. En effet, cette Australienne musulmane a décidé de réagir positivement aux insultes islamophobes dont elle est la cible sur les réseaux sociaux. Susan Carland, qui enseigne à Monash University à Melbourne, avait annoncé qu’elle verserait un dollar à l’UNICEF pour chaque commentaire haineux qu’elle recevrait sur Twitter. Le 21 octobre dernier, elle déclarait à ses 10900 abonnés avoir déjà reversé 1000 dollars à l’organisation.

« Je donne 1 dollar à l’UNICEF pour chaque tweet haineux que je reçois de la part des trolls. J’en suis à près de 1000 dollars de donations. Les enfants nécessiteux vous remercient les haineux! » 

L’UNICEF a d’ailleurs tenu à la remercier sur le réseau social.  

« Merci pour votre soutien. Vous avez réussi à transformer la haine en quelque chose de merveilleux : éducation, santé et protection pour les enfants »

Cette docteure en sociologie a été nommée Australian Muslim of the Year 2014 et est connue pour ses prises de position et la promotion d’une image positive de la communauté musulmane face aux clichés islamophobes. Elle a d’ailleurs rédigé une thèse sur la lutte des femmes musulmanes en Australie et en Amérique du Nord contre le sexisme au sein de leur communauté.

Née dans une famille chrétienne, c’est à l’âge de 19 ans qu’elle se convertit à l’islam et se marie avec Waleed Aly, écrivain, avocat et présentateur télé. Il a été nommé Media Personality of the year par l’édition australienne de GQ.

ET SI VOUS METTIEZ VOTRE GRAIN DE SEL ?